Harley Davidson Road Glide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Harley Davidson Road Glide

Message par Ghost Dog le Jeu 1 Déc 2016 - 23:10

(Essai réalisé en septembre 2015)

Après avoir essayé l'une des plus sveltes motos de la gamme Harley avec la 48, me voici en selle pour tester la plus grosse : la Road Glide Ultra Classic. Autant le dire tout de suite, les deux seuls points communs sont le sigle sur le réservoir et la présence d'un V twin ! 



425 kg, 1700 cc, 2,57 m de long... la Road Glide est pour le moins une moto imposante. Et elle l'est encore plus dès lors que l'on se pose sur sa selle ! La vue qui s'offre alors au pilote est considérablement occupée par la bulle, l'énorme tableau de bord et les carénages latéraux. La seule autre fois que j'ai eu une impression pareille, c'était lors de l'essai de la Honda Gold Wing 1800. Soyons franc, il ne faut pas être d'un naturel inquiet pour prendre en main une telle péniche. Même avec mon habitude des grosses motos, l'intimidation n'est pas loin...
Je démarre le zimbrec qui s'ébroue comme on l'attend, dans un joli son et un bon lot de vibrations. Première et en avant, ça avance avec une disparition immédiate des secousses perçues au ralenti. Dès qu'elle roule, cette Road Glide est en fait beaucoup plus civilisée.




Cette moto est conçue pour bouffer des bornes, beaucoup de bornes. Son confort est donc son argument numéro un. Et force est de constater que c'est une réussite totale : que cela soit la position de conduite avec un gros guidon corne de vache dont les poignées tombent sous les mains naturellement, les larges plateaux repose-pieds, le pare-brise à mi-hauteur, la selle pullman, tout contribue au bien-être d'un pilote... et d'un passager. Par ailleurs, les suspensions font un exceptionnel travail d'amortissement, on roule réellement sur un tapis volant. Ne parlons pas de la sono qui est d'un tel niveau supérieur à ce que propose BMW sur les K16 ou même Honda sur la Gold Wing que c'en est sciant ! Il sera aussi facile de partir en voyage au long cours grâce à la vaste bagagerie (130 litres environ) de série.




Mais le plus bluffant avec cette moto de plus de quatre quintaux, c'est sa facilité et sa maniabilité. Vous aurez peut-être du mal à le croire, mais je l'ai menée  avec autant de facilité que la petite 48 et même encore plus d'aisance à l'inscrire et conduire en virage. Bien que cela soit la plus grosse des HD, c'est la plus facile des Touring. A cela, une simple et bonne raison : son étonnant Shark Nose n'est pas solidaire du guidon ! On gagne donc énormément en légèreté de la direction et donc en maniabilité générale. Par ailleurs, la selle n'est pas très haute et bien que très accueillante et large, elle permet de poser sans souci les deux pieds à plat au sol lors des arrêts. Un vrai plus pour les manoeuvres de cet engin.
Le 1700 cc est nettement plus vigoureux que le 1200, même avec 200 kg de plus à emmener. Quant au freinage, c'est du custom ! Oubliez donc le seul levier, il faut appuyer aussi fort sur la gros pédale à pied droit pour arrêter la masse de la Road Glide ! Mais c'est assez efficace en son genre, plus qu'on ne pourrait le craindre en tous cas.
La finition est comme le reste, de très haut niveau. Vous me direz qu'à 28.000 € prix de base, elle a intérêt à l'être !





Le bilan est donc assez surprenant pour moi. Bien plus facile à mener que ce que l'on pourrait croire, la Road Glide s'avère en outre très douce à conduire, relativement exempte de vibrations (sauf au ralenti). Le confort est exceptionnel, seule une légère chauffe au niveau du mollet droit pouvant gêner. L'équipement de série est pléthorique et de grande qualité, la moto est remplie de détails technologiques, mais sans que cela ne voit à outrance.
Reste la question de l'esthétique, avec le fameux Shark Nose. Pour ma part, je suis ultra fan de cet appendice qui rend la Road Glide unique en son genre. mais même chez les purs et duras aficionados de la marque, les avis sont extrêmement partagés !
En concurrence directe avec la Honda Gold Wing 1800 ou la BMW K 1600 GTL, elle offre une alternative plus originale, mais à mon sens moins purement performante que ses deux rivales à six cylindres.
avatar
Ghost Dog
Founder
Founder

Messages : 6209
Age : 46

http://straight-six.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum