K16 ? Non ! 12RT

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par FredGT69 le Dim 25 Déc 2016 - 11:37

jiji35 a écrit:Les photos ont été prises de quel endroit ?
Monts du Lyonnais ?

en effet Monts du Lyonnais.
Depuis une semaine nous avons cette espèce de brume sur la ville mais dès que l'on monte un petit peu, on passe au dessus et ça nous présente des panoramas magnifiques. Tout le monde s'arrêtait pour contempler et photographier. Photos prises avec iPhone donc pas top mais on voyait très bien le Mont Blanc et toute la chaine des Alpes Very Happy
avatar
FredGT69
Lyonnais
Lyonnais

Messages : 492
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par K 16 17 le Sam 31 Déc 2016 - 14:42

Bonjour,

Il y a quelque chose dans le ressenti physique quand on gimpe la première fois sur un de ces avions.
Au printemps 2015, j'ai fait l'essai d'une K16 GT, une demi-heure, suivi de l'essai d'une 12 RT? AU MAX 10 minutes.

J'ai été sidéré, à l'origine venant du flat à mes 20 ans, mais habitué maintenant deux fois à un 6 cylindres, de la déception immédiate que m'a procuré le boxer. Tout de suite surpris par sa pêche, mais en même temps déçu par le bolo bolo bolo du moteur. On se fait vite à un bruit rond et feutré. Le ressenti de vélo dès les premiers mètres, agréable à la fois, et cette impression de manque.
L'erreur de faire ces deux essais en enfilade m'a conduit à dire instantanément, c'est pas ça que je cherche, et sur la K 16 tout de suite c'est ça, je me sentais sourire physiquement et intérieurement à la fois.

Michel
avatar
K 16 17
Bricoleur
Bricoleur

Messages : 223
Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par CRICKEY le Sam 31 Déc 2016 - 15:55

il y a autant de types de motos que de types de motards.
Je me rends compte souvent en discutant avec d'autres, de la chance que j'ai d’être "mutlimoto" surtout que ma femme a les siennes aussi.
Je passe de la sportive 4 cylindres, au twin middle, du flat au 6 cylindres, de la custom au gros roadster 1400 bourré de couple.

Je peux conduire une moto confort qui sous-vire, comme une lame aiguisée hyper vive et précise qui oblige à se coucher sur le réservoir mais également un cadre tout mou sans freins et à la tenue de cap aléatoire comme une moto qui a 35 ans, avec le même bonheur si le modèle est bon dans sa catégorie.

Elles sont toutes différentes et en virée avec les potes rien de tel, il m'est arrivé d'échanger avec envie, mon 900 CBR contre un 500 CB le temps d'un parcours et d'en profiter, pour ensuite m'éclater une heure plus tard avec un K1200S.
L'ultime n'existe pas, et je ne peux en avoir qu'une 8-)
avatar
CRICKEY

Messages : 265
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par Lumix le Sam 31 Déc 2016 - 16:11

K 16 17 a écrit:Bonjour,

Il y a quelque chose dans le ressenti physique quand on gimpe la première fois sur un de ces avions.
au printemps 2015, j'ai fais l'essai d'une K16 GT, une demie heure, suivi de l'essai d'une 12 RT? AU MAX 10 minutes.

J'ai été sidéré, à l'origine venant du flat à mes 20 ans, mais habitué maintenant deux fois à un 6 cylindres, de la déception immédiate que m'a procuré le boxer. Tout de suite surpris par sa pêche, mais en même temps déçu
par le bolo bolo bolo du moteur. On se fait vite à un bruit rond et feutré. Le ressenti de vélo dès les premiers mètres,
agréable à la fois, et cette impression de manque.
L'erreur de faire ces deux essais en enfilade m'a conduit à dire instantanément, c'est pas ça que je cherche, et sur
la K 16 tout de suite c'est ça, je me sentais sourire physiquement et intérieurement à la fois.

Michel

Je te comprends Michel, même en essayant la RT en premier tu serais arrivé à la même conclusion.
Peut-être pas de façon aussi marquée, mais au même résultat malgré tout.
Pour avoir conduit celle de Vincent après la mienne, la différence au niveau du chassis est impressionnante.
Tout comme l'aspect moteur (les 2 étaient en 106 cv) dont les architectures qui n'ont rien à voir entre elles.
Car en reprenant la mienne, "il manquait quelque chose".
Ceci dit, chacun s'adapte à sa monture du moment, c'est l'affaire de quelques minutes.
Pourtant, actuellement c'est mon flat que je préfère à la K16, pour des raisons de poids essentiellement, et puis parce que ma RT n'est qu'à peine rodée avec ses 62000 au compteur. Mais je retiens la phrase "ne jamais dire, fontaine, je ne boirai pas de ton eau".
avatar
Lumix
L'oeil et la plume
L'oeil et la plume

Messages : 81
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par PHOENIX le Sam 31 Déc 2016 - 16:23

Lumix a écrit:
Pour avoir conduit celle de Vincent après la mienne, la différence au niveau du chassis est impressionnante.
Tout comme l'aspect moteur (les 2 étaient en 106 cv) .... Mais je retiens la phrase "ne jamais dire, fontaine, je ne boirai pas de ton eau".

Maintenant en full , elle te tendra les bras en juillet 2018 siffle

________________________________________________
avatar
PHOENIX
Administrateur
Administrateur

Messages : 3117
Age : 49

http://straight-six.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par Lumix le Sam 31 Déc 2016 - 17:48

PHOENIX a écrit:
Lumix a écrit:
Pour avoir conduit celle de Vincent après la mienne, la différence au niveau du chassis est impressionnante.
Tout comme l'aspect moteur (les 2 étaient en 106 cv) .... Mais je retiens la phrase "ne jamais dire, fontaine, je ne boirai pas de ton eau".

Maintenant en full , elle te tendra les bras en juillet 2018 siffle

Au propre comme au figuré. siffle siffle
avatar
Lumix
L'oeil et la plume
L'oeil et la plume

Messages : 81
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par Yannis le Sam 31 Déc 2016 - 18:02

J'ai la chance d'avoir un mono, un bi, un 4 pattes et un 6 donc c'est vrai que chaque machine est différente mais rien à faire, le twin j'ai dur....

Peut-être aussi que pendant plus de 30ans, je n'ai jamais roulé qu'avec des 4 pattes
avatar
Yannis
Mr Luciole Sous Chef de Cave
Mr Luciole Sous Chef de Cave

Messages : 3317

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par PHOENIX le Sam 31 Déc 2016 - 18:03

c'est vrai que quand elles sont à 4 pattes ..... non , je m'égare ricane

________________________________________________
avatar
PHOENIX
Administrateur
Administrateur

Messages : 3117
Age : 49

http://straight-six.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par Ghost Dog le Sam 31 Déc 2016 - 18:06

Yannis a écrit:J'ai la chance d'avoir un mono, un bi, un 4 pattes et un 6 
Il te manque encore un triple et un électrique !!!  geek
avatar
Ghost Dog
Founder
Founder

Messages : 5469
Age : 46

http://straight-six.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par PHOENIX le Lun 15 Mai 2017 - 7:34

Lumix a écrit:

En effet, ce fut un bon moment.





Ayé , notre ami a remis ça pataper

Lumix sur un autre Forum a écrit:C'était cette matinée, avec les collègues de la section moto du boulot au circuit Carole. :pOK:
Je vous ferai un CR plus tard, et sachez que je me suis bien amusé ! :ppg:



________________________________________________
avatar
PHOENIX
Administrateur
Administrateur

Messages : 3117
Age : 49

http://straight-six.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par Lumix le Lun 15 Mai 2017 - 20:56

Courant janvier, Thierry envoie l’invitation pour une formation au circuit Carole au mois de Mai, et comme ça fait 4 ans que je n’ai pas remis ma RT sur piste et que je pense avoir progressé depuis, je m’inscris pour refaire un point, et puis parce que c’est ludique aussi.

C’est long 4 ans, mais j’ai depuis parcouru pas mal de kilomètres à moto, et pas qu’en ligne droite si vous voyez ce que je veux dire. Avec quelques sorties forumesques et viroleuses au compteur, j’allais montrer aux copains ce dont j’étais capable. Sauf qu’eux aussi sont capables.

Vendredi soir, je termine mes préparatifs en ajustant la pression des pneus (2,1 AV – 2,4 AR soit 100 grammes sous le minimum préconisé), en vérifiant le niveau d’huile, en m’assurant que mon Pass’Circuit est dans mon portefeuille, que ma dorsale est prête, enfin tout ce qui est nécessaire et indispensable pour ne pas avoir à stresser au dernier moment. J’ai même le temps de lui faire un brin de toilette pour retirer les insectes inconscients qui se sont aventurés devant le pare-brise et les carénages lors de mon retour du Tarn à Pâques.

En ce samedi, c’est la météo qui sera disséquée avant de se rendre sur place. Pluie ou pas pluie ? Vent ou pas vent ? Envie ou pas envie ? Envie bien sûr, et bien qu’au dehors les routes soient humides, c’est sans pluie en sans vent que se déroulera la formation.
Aucun stress cette fois, contrairement à ma première fois en 2013, et l’idée de tenter de dépasser les limites habituelles me rend serein, oui bizarrement, serein. Non, je ne prendrai pas les valises avec moi, pour deux raisons : Faut quand même pas que je n’empêche les copains de me dépasser en monopolisant toute la largeur de la piste, et puis j’ai pas trouvé de sliders pour les valoches !  zen
Ca y est, je suis au circuit et j’y retrouve les collègues. Les formalités administratives passées, vient le tour de la combinaison à enfiler. L’intérieur est moite, elle a du servir récemment ou prendre la pluie, ce qui rend son enfilage un brin pénible. Une fois calé à l’intérieur, (rentre ton ventre François, lààà, c’est ça !), et quelques mouvements pour m’assurer que je peux encore bouger, je me trouve beau comme un pilote qui aurait un généreux passé derrière lui au vu des griffures et des parties râpées qui recouvrent le cuir. Puis vient le briefing pour tous les pilotes, au cours duquel les consignes sont énoncées, avant de commencer par la formation en salle. Après quelques mises en garde sur la sécurité, on attaque le déhanché. On me fait remarquer qu’avec ma RT, c’est moins facile qu’avec une sportive (Déjà, on me donne un argument pour que je puisse avoir des excuses), mais que c’est parfaitement réalisable. (Ah, merde…). Beaucoup d’explications de la part de Xavier, sur un ton très maitrisé et très précis, pas du genre « marchand de tapis », ou « emballé c’est pesé », non, non, beaucoup de justesse dans les propos, de calme et de détachement dans le phrasé pour permettre à chacun de bien s’imprégner du discours. J’ai personnellement beaucoup apprécié. Et puis nous sortons sur le parking pour détailler la position du déhanché en statique. C’est simple, il y a 4 temps comme sur mon flat : Reculer sur la selle, sortir le genou, sortir le coude, baisser le corps et la tête afin de venir au contact de la poignée. Facile non ? Je me remémore la même situation 4 ans en arrière, et je n’étais pas parvenu à sortir les fesses de la selle comme il aurait fallu. Vais-je y parvenir à présent, zat iz ze couestchionne ! Et puis il y a 4 sessions de 20 minutes pour réussir.

4 temps, 4 ans, 4 sessions… y’a un truc avec le chiffre 4 ? Bof, j’sais pas.  scratch

C’est notre tour, et en quelques instants alors que nous abordons la piste, ma sérénité décroit. Bin, faut y aller mon grand, pas de reculade, un peu moins de fanfaronnade et tout va bien se passer. Je reconnais le tracé mais je dois retrouver la bonne trajectoire. Le soleil est là, le vent a séché la piste, quelques taches humides subsistent de ci de là mais rien de méchant. Ah oui, le déhanché, j’oubliais…  Trois virages viennent de passer et je n’ai rien foutu. Tu t’y mets quand mon garçon ? Xavier nous a dit : C’est pas du chrono, faut s’appliquer à réaliser le mouvement. On peut se lâcher dans les lignes droites (était-ce nécessaire de le dire !) mais quand ça tourne, sortez-moi les fesses de la selle ! Bon… d’accord… alors… qu’est-ce qu’il a dit ??? 4 temps, c’est ça… me rappelle plus ce qu’il faut faire… c’était facile pourtant en salle et en statique… les tours de piste s’enchainent, chacun pense bien faire, tiens… un missile passe ! Pas eu le temps de lire mais eu le temps de reconnaitre la 1198 S noire d’Anja. Y’avait quelqu’un derrière la bulle ? Freinage, virage, … disparu Anja, aspiré dans la trajectoire à la recherche d’un nouveau point de repère. Oui, oui, j’y pense à déhancher Xavier, si tu crois que c’est facile. Sur ce virage je dois être bien, j’espère que tu m’as vu au moins parce que je fais des efforts hein. Feu rouge, retour au paddock, débriefing.

L’ensemble de la troupe semble contente d’elle, mais les marshalls Alex et Guillaume ainsi que notre instructeur vont nous faire redescendre sur terre. Alors, d’après vous, c’était comment ? Posée comme ça, la question nous inquiète. Inutile d’essayer d’expliquer que… bla, bla, bla, à part quelques rares ou habitués, c’est pas top, loin s’en faut. Et quand viennent les photos pour étayer le commentaire c’est encore plus criant de vérité. Même en virage je suis droit comme un « I », en position « Touring », mode balade renforcé. Comme un gendarme quoi, le gyro et la déco en moins ! Les commentaires personnalisés des trois encadrants  nous donnent les points d’amélioration qu’il faudra réaliser la session suivante.

Bin ça y est de nouveau, on y retourne. Les trajectoires sont a peu près connues et le rythme s’accélère. Sur quelques freinages énergiques en fin de ligne droite, je sentais la roue arrière se balader façon serpent, et c’est là que j’ai compris comment les pilotes, les vrais, ceux que je regarde à la télé ou sur le net en Moto3, 2 ou GP, faisaient pour se mettre en dérive au moment d’aborder un virage. Aucune chance que je tente la même chose : pas assez de chevaux, trop de poids, et surtout, neurones solidement connectés à la région du cortex cérébral qui commande la survie. Et le déhanché dans tout ça ? Mmmmhhhh ? Comment dire… sans mentir tout en faisant croire que je fais tout bien ? Réfléchissons… Tiens, un missile passe… (je tente de faire diversion là !) Si, si, c’était bien Anja, je l’ai reconnu ! Bon, d’accord, mais ton déhanché Papy, t’en es où ? Et bien, ça progresse, doucement mais ça progresse. Ah, c’est pas du Vinalès, du Marquez ou du Rossi, mais je fais des efforts, inconstants, mais des efforts. Je passe 2-3 virages en réalisant l’exercice, et pour le 4è j’oublie et me rebranche en mode « Touring ». Va falloir que tu te concentres mieux que ça mon François, en te rappelant les annotations de tes professeurs au collège sur le bulletin trimestriel : « Elève doué, peut mieux faire » ou « Gâche ses possibilités ». Eh, oh, ça suffit hein, je suis sûr que je n’ai pas été le seul dans ce cas ! Bref, je m’applique et m’implique un peu plus encore dans l’exercice, puis c’est feu rouge de nouveau. Paddock, briefing.
De légères bouloches sont apparues sur les pneumatiques (Dunlop Roadsmart 3 pour info), la gomme colle un peu aux doigts preuve que ça travaille. Et qui c’est qui les fait bosser j’vous l’demande ? Eh oui, c’est mieux cette fois, comme quoi avec un peu de motivation ça devient possible, bien que timide. Bon, je ne vais pas vous refaire tous les commentaires de Xavier, les remarques d’Alex et Guillaume, mais selon eux, les progrès sont là, et les encouragements qui vont avec aussi. On s’hydrate, on grignote, et on y retourne.

La troisième session verra une Kawasaki ER6-F terminer le virage « Golf » sur le flanc, le pilote ayant été surpris par la forte décélération au freinage de celui qui le précédait, comme quoi la distance de sécurité, même sur piste, n’est pas à négliger. Il est préférable de ne pas se placer directement dans le sillage de celui qui de trouve devant soi mais plutôt légèrement décalé pour s’offrir le meilleur champ de vision possible. La verte s’en tirera avec un carénage abimé, et son pilote avec une épaule douloureuse. Le retrait de sa combinaison à l’issue de la formation sera révélateur du choc reçu, la sensibilité de l’articulation étant importante. Alex me double (tiens, encore un missile…) en me montrant son genou. Décodeur en mode actif, ça veut dire : Sors ton genou ! S’il nous montre son bassin, ça veut dire bouge toi le cul sors ta fesse !
La quatrième et dernière session me fera toucher la poignée gauche avec la mentonnière du casque, comme souhaité par Xavier, preuve qu’avec de la persévérance c’est bien possible. Et bien que les rétros de la RT soient au niveau des poignées, ce n’était pas le moment de détailler l’expression de mon visage dans les miroirs.

Jérôme, notre photographe, a fait le déplacement pour immortaliser nos instants de bonheur, et même s’il n’a pas tourné comme nous, ses clichés sauront nous rappeler ce qu’il faut, ou ne faut pas faire. J’ai aussi le souvenir d’avoir eu ma botte en contact 3 fois avec le bitume dans « Hôtel », avoir raboté le téton sous le repose-pied gauche (en 2013 c’était le droit) ceci en mode suspension « sport », et Alex m’informera que lors d’un survirage le couvre-culasse gauche a failli s’enduire de la peinture bleue et blanche du vibreur. Y parait que c’est pas passé loin ! De là à dire que je ne maitrise pas tout à fait la technique du déhanché ne serait pas mentir. Mais à l’attaque et avec la volonté de bien faire quand même hein…

Contrairement à il y a 4 ans, je n’ai pas mis de musique sur le paddock. La cause : Panne du système audio ! Et comme ça coûte 3 roubignolles à changer, bin… j’en n’ai pas assez en stock pour le faire. Nous continuerons donc notre chemin ensemble et sans musique. Y’a bien plus grave.
Je vais revenir sur les Roadsmart 3 dont je pense que l’usure devrait être moins rapide qu’avec les Roadsmart 2. Pourquoi j’écris ça ? Parce que j’ai constaté que les bouloches sont plus petites, la gomme est moins marquée, bien que chaude et collante, et ceci  avec un rythme sûrement plus élevé qu’il y a 4 ans. Je me suis bien amusé, appris une nouvelle technique que je sais devoir améliorer, me suis fait dépasser bon nombre de fois par des motos bien plus rapides que moi en ligne droite, mais suis resté pas trop maladroit dans le sinueux. Serein que j’vous disait au début, même si c’est compliqué de changer de rapport dans la parabolique alors que la jambe gauche fait le drapeau, ou alors il faut rentrer en 3è pour ne plus avoir à tricoter, mais en se privant de frein moteur. Faut choisir.
Et au sujet du chiffre 4 : Nan, rien, c’était pour meubler !  siffle
Si avec ça je ne vous ai pas donné l’envie de venir progresser dans un cadre sécurisé, et tourner la poignée sans arrière-pensée au sujet des points restant sur le permis, c’est à désespérer.
Bon, alors… vous (re)venez quand ?
Ah, une dernière anecdote : 3 fois dans la parabolique en trajectoire extérieure à celle d’un CBR Repsol, en train de dévorer la piste en espérant lui faire lire mon immat’… Caramba, 3 fois raté :  ça pousse ces bestiaux là !
avatar
Lumix
L'oeil et la plume
L'oeil et la plume

Messages : 81
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par Ghost Dog le Lun 15 Mai 2017 - 21:16

Sacré CR !!! Ca doit être l'éclate, la piste quand même...
avatar
Ghost Dog
Founder
Founder

Messages : 5469
Age : 46

http://straight-six.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par Lumix le Mar 16 Mai 2017 - 21:01

Ghost Dog a écrit:Sacré CR !!! Ca doit être l'éclate, la piste quand même...

En effet !

avatar
Lumix
L'oeil et la plume
L'oeil et la plume

Messages : 81
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par PHOENIX le Mar 16 Mai 2017 - 21:03

Et les pneus , ils sont morts diable

________________________________________________
avatar
PHOENIX
Administrateur
Administrateur

Messages : 3117
Age : 49

http://straight-six.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par Lumix le Mar 16 Mai 2017 - 21:36

PHOENIX a écrit:Et les pneus , ils sont morts diable

Nan, même pas morts !

Avant





Arrière





Dessous

avatar
Lumix
L'oeil et la plume
L'oeil et la plume

Messages : 81
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par Ghost Dog le Mar 16 Mai 2017 - 21:48

Bon boulot !  ricane
avatar
Ghost Dog
Founder
Founder

Messages : 5469
Age : 46

http://straight-six.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par PHOENIX le Mer 17 Mai 2017 - 7:19

C'est parfait tout ça impec

________________________________________________
avatar
PHOENIX
Administrateur
Administrateur

Messages : 3117
Age : 49

http://straight-six.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par Kappaman le Mer 17 Mai 2017 - 7:35

Ça envoie fort quand même.
J'aurai pas ce problème de combi, j'y serai déjà !
avatar
Kappaman
Aviateur
Aviateur

Messages : 296
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par Lumix le Mer 17 Mai 2017 - 19:45

Kappaman a écrit:Ça envoie fort quand même.
J'aurai pas ce problème de combi, j'y serai déjà !

Ca se loue.
C'est ce que j'ai fait la première fois en 2013, cette fois ça faisait partie du package.
avatar
Lumix
L'oeil et la plume
L'oeil et la plume

Messages : 81
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par Lumix le Mer 17 Mai 2017 - 19:49

Kappaman a écrit:Ça envoie fort quand même.

C'est une R hein, pas une K lol!
avatar
Lumix
L'oeil et la plume
L'oeil et la plume

Messages : 81
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: K16 ? Non ! 12RT

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum